DJI Mini 4 Pro, le mini drone parfait ? Test complet.

dji mini 4 pro test

La sortie d’un nouveau Mini est un évènement exceptionnel pour les fans de drones. DJI ne nous a que rarement déçus à chaque nouvelle édition de son petit drone de moins de 250 grammes, une valeur sûre au sein de la grande famille des drones grand public. Le fabricant a réussi à attiser notre curiosité en annonçant son nouveau DJI Mini 4 Pro avec le slogan « Le Mini au maximum », et à en croire la fiche technique de l’appareil, il n’a pas lésiné sur les nouvelles fonctionnalités. Alors, qu’en est-il vraiment ? Qu’a-t-il de plus ? Que vaut-il ? Et surtout, devez-vous l’acheter ? Toutes les réponses se trouvent dans notre test complet.

DJI Mini 4 Pro : design et radiocommandes

Évolution du design

dji mini 4 pro design
Poids< 249 g
Dimensions (plié, sans helices) (L x l x H)148 x 94 x 64 mm
Dimensions (déplié, avec helices) (L x l x H)298 x 373 x 101 mm

Le DJI Mini 4 Pro est esthétiquement fidèle à la gamme des Mini. Il pèse toujours moins de 250g et ses dimensions sont sensiblement les mêmes, mais, tout comme le Mini 3 Pro à sa sortie, il marque une légère évolution physique par rapport à son prédécesseur.

Tout d’abord, il est plus haut que le modèle précédent grâce à deux pieds qui viennent s’ajouter sous les bras avants, et qui rendent également le drone plus stable. On remarque aussi rapidement que les deux gros yeux abritant les capteurs d’obstacles à l’avant se sont arrondis, et ils ne sont plus seuls car deux nouveaux capteurs supplémentaires sont venus se loger quelques centimètres plus haut, sur le dessus du fuselage. On y reviendra dans la partie sur la détection d’obstacles.

De nouveaux capteurs optiques viennent également s’ajouter sous la carcasse du drone en plus du capteur infrarouge, ainsi qu’une lumière auxiliaire venue apporter du renfort pour les vols de nuit.

🚨 Le point réglementation
Un autre gros avantage du DJI Mini 4 Pro est qu’il pèse moins de 250g. Classé C0, il sera par conséquent soumis à des restrictions beaucoup plus souples. Pas d’examen à passer, il suffira de s’enregistrer en ligne dans la plupart des pays européens. Les vols obéiront aux règles de la sous-catégorie A1 : on pourra survoler des personnes isolées, mais, en tout logique, pas les rassemblement de gens. On pourra également voler au-dessus des « zones commerciales, industrielles ou récréatives ».

Les radiocommandes avec DJI O4

dji air 3 test radiocommandes
Radiocommandes compatiblesDJI RC-N2
DJ RC 2
Système de transmission vidéoO4
Fréquences de fonctionnement2,4 GHz
5,1 GHz
5,8 GHz
Distance de transmission maxFCC : 20 km
CE : 10 km

Le DJI Mini 4 Pro est compatible et disponible avec les deux radiocommandes sorties avec le DJI Air 3, qui intègrent le nouveau protocole de transmission vidéo du fabricant, DJI O4 :

  • la DJI RC-N2, nouveau standard de la firme, sans écran, prête à accueillir votre smartphone.
  • la DJI RC 2, mise à jour de la DJI RC première du nom, avec son joli écran tactile 700 nits.

DJI O4 améliore à la fois la portée et la fiabilité de la transmission. En plus d’ajouter une fréquence en Europe (5,1 GHz, en plus des fréquences 2,4 GHz et 5,8 GHz), il étend la portée de vol à 20 km FCC (contre 12 auparavant) et 10 km CE (contre 8).

Si la connexion avec les protocoles DJI O3 et O3+ est déjà très fiable, DJI promet un résultat encore supérieur avec ce nouveau protocole. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas eu à nous plaindre pendant nos essais : nous n’avons jamais rencontré de coupure.

dji mini 4 pro pub1

Découvrez nos accessoires pour
DJI Mini 4 Pro

ALLER VOIR

DJI Mini 4 Pro : batterie et autonomie

Batterie2590 mAh
Poids batterie77,9 g
Temps de vol max.34 minutes
Temps de vol stationnaire max.30 minutes
Temps de rechargeChargeur 30W : 70 minutes
Chargeur 30W + Station de recharge : 58 minutes

La même batterie… ou presque

À première vue, la batterie du nouveau Mini est identique à celle de son prédécesseur, le Mini 3 Pro. En réalité, elle affiche une invisible et difficilement perceptible différence sur la balance, de 2,6 grammes pour être précis. Avec ses 77,9g (contre 80,5 précédemment), la batterie du Mini 4 Pro permet ainsi au drone d’économiser quelques grammes pour rester sous la barre des 250 grammes.

Gros avantage : si vous en possédez un, vous pouvez utiliser les batteries de votre Mini 3 Pro sur votre nouveau Mini 4 Pro. Attention toutefois, ça ne marche pas dans l’autre sens, les batteries du Mini 4 Pro ne fonctionneront pas sur votre Mini 3 Pro.

Petit problème : cela vous fera passer au-dessus de la barre des 250 grammes, et donc accéder à une catégorie supérieure et plus restrictive en ce qui concerne la réglementation appliquée à votre drone. 

Temps de vol inchangé

L’autonomie maximale reste, quant à elle, inchangée par rapport à la génération précédente.

DJI annonce en effet les mêmes 34 minutes de vol dans des conditions de test contrôlées. Dans des conditions plus proches de la réalité, on tournera donc généralement autour des 25 à 30 minutes de vol.

DJI Mini 4 Pro : performances et fonctionnalités en vol

dji mini 4 pro en vol
Vitesse maximale16 m/s
Vitesse d’ascension max.5 m/s
Vitesse de descente max.5 m/s
Résistance au vent max.10,7 m/s
Capteurs d’obstaclesSystème de détection omnidirectionnel
+ capteur infrarouge sous le drone

Une protection à 360 degrés

Le Mini 3 Pro intégrait des capteurs vers l’avant, vers l’arrière et vers le bas, le Mini 4 Pro va désormais encore plus loin en proposant une détection dans toutes les directions, à 360 degrés, grâce à des capteurs présents sur toutes les faces de son fuselage. Auparavant réservée aux gammes de drones supérieures de la marque, cette fonctionnalité est donc maintenant accessible dès la gamme Mini.

Ces nouvelles aptitudes viennent grandement renforcer la sécurité en vol en réduisant les risques de chocs, et le drone pourra également utiliser ce système dans les modes de vol autonomes : suivi d’un sujet, itinéraires planifiés ou encore le mode RTH de retour automatique au point de décollage. Cela fonctionnera également dans les modes automatiques de prise de vue.

Gros upgrade des modes de vol autonomes

Le nouveau Mini 4 Pro intègre désormais toutes les fonctionnalités de vol réservées dans un premier temps aux différents modèles de Mavic 3, puis apparues dernièrement sur le DJI Air 3. On a maintenant véritablement un Mavic 3 poids plume dans les mains.

On peut commencer par citer la suite FocusTrack de suivi du sujet, qui est composée de 3 modes :

  • Spotlight, dans lequel on va identifier une cible en mouvement (personne qui marche, véhicule, etc.) et le drone va la maintenir au centre au cadre en permanence. Pendant ce temps-là, le drone sera piloté manuellement : on pourra ainsi tourner librement autour du sujet.
  • Point d’intérêt, dans lequel on identifie un cible mobile ou fixe (bâtiment, monument, etc.) et le drone tourne autour de la cible dans le sens et à la vitesse souhaités.
  • ActiveTrack, pour faire en sorte que le drone suive une cible en mouvement soit en parallèle, soit à une distance et un angle donnés, soit via le nouveau mode ActiveTrack 360 qui permet de déterminer en direct la position du drone par rapport à la cible mais également de lui faire effectuer les déplacements souhaités à 360 degrés autour d’elle d’un seul doigt sur l’application DJI Fly.

Le Mini 4 Pro intègre également désormais la fonction Régulateur de vitesse qui permet de faire voler le drone en le maintenant dans la direction et à l’allure souhaitées afin d’obtenir en mouvement bien rectiligne et pouvoir ainsi lâcher les manettes, comme par exemple pour porter davantage attention à la partie prise de vue.

Enfin, dernière grosse nouveauté que nous annoncions dernièrement pour la première fois sur la gamme Air et qui arrive maintenant sur la série des Mini : la fonction Waypoint. Elle permet de mémoriser des points de passage, en vol ou dans l’application, pour créer un itinéraire à faire effectuer au drone et pouvoir le ré-effectuer ultérieurement.

Vitesse et résistance au vent

Pas d’évolution par rapport à la génération précédente en ce qui concerne le comportement en vol. Le DJI Mini 4 Pro peut toujours voler à une vitesse maximale de 16 m/s à l’horizontale, soit 57,6 km/h, et monter et descendre à la verticale à la vitesse de 5 m/s (18 km/h).

Même constat en ce qui concerne la résistance au vent, le Mini 4 Pro sera capable de résister à des vents de 10,7 m/s, soit précisément 38,52 km/h, ce qui est déjà plus qu’excellent pour un drone de sa taille. Et comme toujours avec DJI, la nacelle du drone aide à conserver une image incroyablement stable : même si votre drone est basculé dans tous les sens, l’image restera droite.

dji mini 4 pro pub2

Découvrez nos accessoires pour
DJI Mini 4 Pro

ALLER VOIR

DJI Mini 4 Pro : caméra et qualité d’image

CapteurCMOS 1/1,3 pouce 48 MP
ObjectifÉquivalent 24 mm, FOV 82,1°, Ouverture f/1,7
Taille d’image max.8064 x 6048
Résolution photo12 et 48 MP
Résolution vidéo max.4K jusqu’à 100 ips
FHD jusqu’à 200 ips
Gamme ISO100 à 6400 (Photo, Vidéo Normal et Ralenti)
100 à 12800 (Mode Nuit)
Format photoJPEG
DNG (RAW)
Format vidéoMP4 (MPEG-4 AVC/H.264, HEVC/H.265)
Débit binaire max.150 Mb/s
Profil de couleurNormal (8 bits)
HLG (10 bits)
D-log M (10 bits)
Zoom numériquePhoto 12MP : 1 à 2x
4K : 1 à 3x
FHD : 1 à 4x

La (presque) même caméra

Le DJI Mini 4 Pro hérite de la même caméra que son prédécesseur le Mini 3 Pro, et qui équipe aussi le dernier Mavic Air 3 : un capteur CMOS 1/1,3 pouce de résolution 48 MP, focale équivalente à 24 mm avec une ouverture à f/1,7.

Un point à noter est que la caméra, bien qu’identique à l’intérieur, est en réalité légèrement plus grande physiquement que celle du Mini 3 Pro. Par conséquent, oubliez les filtres de votre Mini 3 ou Mini 3 Pro, vous ne pourrez pas les installer dessus.

Vous pourrez par contre toujours la faire basculer entre le mode paysage et le mode portait puisqu’elle est toujours physiquement capable de pivoter à la verticale pour des prises de vue dans un vrai format 9:16.

La même qualité d’image ?

Si la caméra n’a pas évolué sur le plan matériel par rapport au Mini 3 Pro, on constate, comme sur le DJI Air 3 également équipé du même objectif, que les améliorations apportées par DJI se situent davantage du côté logiciel.

C’est le cas pour la fréquence d’image pour commencer. Le Mini 4 Pro est maintenant capable de filmer en 4K jusqu’à 100 images par seconde (60 ips en 4K HDR et 100 ips pour le mode ralenti) contre 60 ips pour le modèle précédent, et en Full HD jusqu’à 200 ips contre 120 auparavant. Un gros plus pour ceux qui aiment créer de beaux ralentis.

Ensuite, on constate parfois que la rendu de l’image donne l’impression d’être plus net que la génération précédente. Comme nous nous en étions déjà rendu compte lors de notre test sur le Air 3, DJI a fait un gros travail pour améliorer numériquement la qualité d’image du même objectif. Cela reste toutefois variable en fonction des plans et dans l’ensemble les qualités d’image des deux modèles restent très proches et difficilement différentiables entre elles.

Cette qualité d’image, parlons-en : elle est toujours exceptionnelle, en particulier pour un drone arborant de si petites dimensions. En photo, où l’on peut choisir entre les résolutions 12 et 48 MP, comme en vidéo, les couleurs sont belles et réalistes, les images sont nettes, riches en détails, avec une très bonne plage dynamique. Et dans des conditions de basse luminosité, le mode Nuit vient à la rescousse en poussant les ISO à l’extrême afin d’optimiser la gestion du bruit.

Si la qualité pure n’a pas réellement changé, ce n’est pas le même son de cloche pour les profils de couleur. Le profil Normal (8 bits) est toujours là. D-Cinelike, lui, est remplacé, non pas par un, mais par deux nouveaux profils 10 bits : HLG et D-Log M. Les amoureux de la retouche colorimétrique en post-production vont pouvoir se faire plaisir.

Fonctionnalités photo/vidéo : le cocktail classique

On retrouve le cocktail désormais classique des fonctions photo et vidéo présentes sur toutes les derniers drones DJI destinés au grand public.

Côté photo, les modes prise de vue unique, Intervalle, Rafale et Bracketing d’exposition automatique (AEB) sont toujours de la partie, ainsi que les trois Panoramas : Sphère, 180° et Grand-angle.

Côté vidéo, en plus des modes de vol autonomes que l’on a décrits dans la section sur les fonctionnalités en vol, on retrouve les modes QuickShots et MasterShots, faisant effectuer au drone une variété de figures aériennes tout en prenant une vidéo, en plus des modes Timelapse et Hyperlpase de vidéo accélérée.

Comme expliqué plus tôt, le Mini 4 Pro conserve la caméra rotative du Mini 3 Pro et donc la possibilité de basculer librement entre les modes paysage et portrait, afin d’offrir un vrai mode vertical aux amateurs de publications sur les réseaux sociaux principalement utilisés sur smartphone, comme TikTok ou les stories Youtube et Instagram.

Enfin, la fonction QuickTransfer est là également, afin de vous permettre de transférer toutes vos captures du drone vers votre mobile rapidement et sans câble.

DJI Mini 4 Pro : le prix

dji mini 4 pro prix
Pack standard (radiocommande DJI RC-N2)799€
Pack standard (radiocommande DJI RC 2)999€
Pack Fly More (radiocommande DJI RC 2)1129€

Le DJI Mini 4 Pro est disponible sur le site de la boutique de DJI à partir de 799€ pour le pack de base avec la radiocommande standard DJI RC-N2. Le coffret comprend également une paire d’hélices supplémentaires, un cache de protection pour la nacelle, un attache-hélices pour les protéger pendant le transport et divers câbles.

Le même pack avec la radiocommande DJI RC 2 à écran tactile est quant à lui proposé au prix de 999€.

Soit respectivement 54 et 100 euros de plus que les nouveaux prix en réduction des packs équivalents pour le Mini 3 Pro.

Comme toujours avec les drones DJI, le Mini 4 Pro est également décliné dans une version Fly More avec tout un lot d’accessoires en plus, pour la somme de 1129€. Pour ce prix, vous obtiendrez tous les accessoires du pack standard, auxquels s’ajouteront 2 batteries et 2 paires d’hélices supplémentaires, une station de recharge et un sac à bandoulière.

Conclusion DJI Mini 4 Pro : devez-vous l’acheter ?

En résumé, le DJI Mini 4 Pro reprend en grande partie les qualités du Mini 3 Pro, un drone devenu référence qui a fait ses preuves. Mais DJI repousse encore les limites et nous en offre toujours plus avec l’ajout de toutes les fonctionnalités que l’on pensait réservées aux drones des gammes supérieures de la marque.

Détection d’obstacles à 360°, Waypoint et autres modes de vol autonome, nouvelle transmission DJI O4, fréquence d’images augmentée, le Mini 4 Pro est encore plus complet que ses prédécesseurs. Et il s’adjuge tout logiquement le titre de nouveau meilleur drone de moins de 250g actuellement disponible sur le marché.

Achetez-le si…

… vous voulez le meilleur drone de moins de 250 grammes. Si vous avez besoin d’un mini drone à emporter partout sans avoir à trop vous soucier de la réglementation, et que vous voulez qu’il soit le plus complet possible, le Mini 4 Pro est fait pour vous. Avec toutes ses fonctionnalités, il répondra présent dans toutes les situations.

Ne l’achetez pas si…

… vous n’avez pas besoin de toutes les fonctionnalités qu’il a à offrir. Si vous ne vous voyez pas utiliser plus d’une ou deux fois la plupart des nouvelles fonctions qu’il intègre, vous pouvez vous contenter d’un autre drone de la gamme Mini comme le Mini 3 voire même le Mini 2, ils vous apporteront grande satisfaction et vous ferez des économies au passage.

J’ai déjà un Mini 3 Pro, dois-je le remplacer ?

Si vous possédez déjà un DJI Mini 3 Pro, à moins que vous ayez vraiment besoin d’une fonction en particulier comme la détection d’obstacles omnidirectionnel ou Waypoint, la mise à niveau ne sera pas nécessaire. Sur le reste, le Mini 4 Pro n’est pas radicalement différent et si vous accordez surtout de l’importance à l’image, il ne sera pas utile de remplacer votre drone.

➡️ Retrouvez dans notre boutique en ligne tous les accessoires et pièces détachées pour le DJI Mini 4 Pro (cliquez ici)

dji mini 4 pro pub3

Découvrez nos accessoires pour
DJI Mini 4 Pro

ALLER VOIR