DJI Mavic 3 Pro à trois caméras : test complet

dji mavic 3 pro test

Avec le DJI Mavic 3 Pro, DJI livre une nouvelle version de son drone grand public haut de gamme à tous les fans d’imagerie aérienne. Si le premier Mavic 3 était déjà équipé de deux capteurs, cette nouvelle mouture est intègre désormais une nacelle dotée de trois objectifs. Alors, que vaut ce nouveau modèle ? À quoi vont servir toutes ces caméras ? Et surtout, est-ce le drone qu’il vous faut ? Toutes les réponses dans notre test complet !

DJI Mavic 3 Pro : caractéristiques et comparaison avec les autres Mavic 3

Commençons par jeter un coup d’œil à toutes les principales caractéristiques de ce nouveau DJI Mavic 3 Pro, comparées à celles de ses prédécesseurs, le Mavic 3 d’origine et le Mavic 3 Classic :

 DJI Mavic 3 ProDJI Mavic 3DJI Mavic 3 Classic
Caméra 1Caméra Hasselblad CMOS 4/3 20MP
Équivalent 24 mm
Ouverture f/2,8 à f/11
Caméra Hasselblad CMOS 4/3 20MP
Équivalent 24 mm
Ouverture f/2,8 à f/11
CMOS 4/3 20MP
Équivalent 24 mm
Ouverture f/2,8 à f/11
Caméra 2Télécaméra moyenne CMOS 1/1,3 pouce 48 MP
Équivalent 70 mm
Ouverture f/2,8
Télécaméra CMOS 1/2 pouce 12 MP
Équivalent 162 mm
Ouverture f/4,4
Caméra 3Télécaméra CMOS 1/2 pouce 12 MP
Équivalent 166 mm
Ouverture f/3,4
Gamme ISOVidéo :
Normal et Ralenti :
100- 6400 (Normal)
400-1600 (D-Log)
100-1600 (D-Log M)
100-1600 (HLG)  

Nuit :
800 à 12800 (Normal)  

Photo :
100 à 6400
Vidéo :
Normal et Ralenti :
100-6400 (Normal)
400-1600 (D-Log) 100-1600 (HLG)

Mode nuit :
800-12800 (Normal)  

Photo :
100 à 6400
Vidéo :
Normal et Ralenti :
100-6400 (Normal) 400-1600 (D-Log) 100-1600 (HLG)

Mode nuit :
800-12800 (Normal)  

Photo :
100 à 6400
Résolution photoCaméra Hasselblad : 20MP

Télécaméra moyenne : 48MP

Télécaméra : 12MP
Caméra Hasselblad : 20MP

Télécaméra : 12 MP
20 MP
Résolution vidéo
Caméra Hasselblad :
5.1K jusqu’à 50 ips
4K jusqu’à 120 ips  

Télécaméra moyenne :
4K jusqu’à 60 ips  

Télécaméra :
4K jusqu’à 60 ips
Caméra Hasselblad : 5.1K jusqu’à 50 ips
4K jusqu’à 120 ips

Télécaméra :
4K jusqu’à 50 ips
5.1K jusqu’à 50 ips
4K jusqu’à 120 ips
Zoom numérique1 à 3X (caméra Hasselblad)

3 à 7X (télécaméra moyenne)

7 à 28X (télécaméra)
3X (caméra Hasselblad)

4X (télécaméra)
3X
Formats vidéoMP4/MOV (MPEG-4 AVC/H.264, HEVC/H.265)  

Version Cine uniquement :
MOV (Apple ProRes 422 HQ/422/422 LT)
Caméra Hasselblad  :
MP4/MOV (MPEG-4 AVC/H.264, HEVC/H.265)  

Télécaméra :
MP4/MOV (MPEG-4 AVC/H.264, HEVC/H.265)
MP4/MOV (MPEG-4 AVC/H.264, HEVC/H.265)
Vitesse d’ascension max.8 m/s8 m/s8 m/s
Vitesse de descente max.6 m/s6 m/s6 m/s
Vitesse horizontale max.21 m/s21 m/s21 m/s
Résistance au vent max.12 m/s12 m/s12 m/s
Capacité batterie5000mAh5000mAh5000mAh
Temps de vol maximal43 minutes46 minutes46 minutes
Transmission vidéoO3+O3+O3+
Distance de transmission maximaleFCC : 15 km
CE : 8 km
FCC : 15 km
CE : 8 km
FCC : 15 km
CE : 8 km
Stockage interne8 Go (standard)
1 To (Cine)
8 Go8 Go
Dimensions231,1 x 98 x 95,4 mm (plié)

347,5 x 290,8 x 107,7 mm (déplié)
221 x 96,3 x 90,3 mm (plié)

347,5 x 283 x 107,7 mm (déplié)
221 x 96,3 x 90,3 mm (plié)

347,5 x 283 x 107,7 mm (déplié)
Poids958g (standard)
963g (Cine)
895g (standard)
899g (Cine)
895g
Prix2099€ (avec radiocommande DJI RC)

2799€ (Bundle Fly More avec radiocommande DJI RC)

3499€ (Bundle Fly More avec radiocommande DJI RC Pro)

4599€ (Bundle Cine Premium)
1929€ (avec radiocommande DJI RC-N1)

2629€ (Bundle Fly More)           
1499€ (drone seul)

1599€ (avec radiocommande DJI RC-N1)

1749€ (avec radiocommande DJI RC)

DJI Mavic 3 Pro : le design

dji mavic 3 pro test design
PoidsMavic 3 Pro : 958 g
Mavic 3 Pro Cine : 963 g
Dimensions (plié, sans helices) (L x l x H)231,1 x 98 x 95,4 mm
Dimensions (déplié, sans helices) (L x l x H)347,5 x 290,8 x 107,7 mm

Le DJI Mavic 3 Pro est équipé du même chassis que ses prédécesseurs, les Mavic 3 (version standard) et Mavic 3 Classic. On retrouve donc le même fuselage, les mêmes moteurs, la même batterie et le même système de détection d’obstacles.

La seule vraie différence sur cette nouvelle version « Pro » se trouve du côté de la nacelle, qui intègre trois caméras :

  • une caméra Hasselblad 4/3 déjà présente sur le Mavic 3, avec une focale équivalente à 24 mm.
  • un téléobjectif 1/2 pouce également présent sur le Mavic 3 mais qui a été améliorée, avec une focale équivalente à 166 mm.
  • un nouveau téléobjectif intermédiaire 1/1,3 pouce avec une focale équivalente à 70 mm.

Avec ses 3 caméras en 1, la nacelle est plus grande et donc aussi plus lourde. Résultat, le poids total de ce nouveau Mavic 3 Pro dépasse la barre des 900 grammes : 958g pour la version standard, et 963g pour la version Cine. Cela aura donc aussi un impact sur la réglementation en Europe (voir encadré un peu plus bas).

En ce qui concerne les radiocommandes, le Mavic 3 Pro est compatible avec 3 modèles :

  • la radiocommande standard DJI RC-N1.
  • la DJI RC avec son écran intégré, apparue avec la sortie du DJI Mini 3 Pro.
  • la DJI RC Pro, également avec écran intégré, sortie avec le Mavic 3 premier du nom.

Notons également que depuis la sortie de la version 1.10 de l’application DJI Fly, toutes les versions du Mavic 3 peuvent également être contrôlées en mode FPV avec la radiocommande de type manche à balai DJI RC Motion 2, associée au casque DJI Goggles 2 ou Goggles Integra, pour une expérience complètement différente.

🚨 Note sur la réglementation : en passant la barre des 900 grammes, le Mavic 3 Pro change également de classe au regard de la réglementation sur les drones, en tous cas en Europe. Ainsi, contrairement à ses prédécesseurs les Mavic 3 standard et Classic qui sont des drones de classe C1, le Mavic 3 Pro appartient à la catégorie C2. La réglementation concernant le vol au-dessus des personnes et des habitations sera donc un peu plus strict. Nous vous conseillons donc de bien vous renseigner sur la loi en vigueur dans votre pays de résidence avant toute utilisation.

DJI Mavic 3 Pro : fonctionnalités et performances en vol

dji mavic 3 pro test en vol
Vitesse maximale21 m/s
Vitesse d’ascension max.8 m/s
Vitesse de descente max.6 m/s
Résistance au vent max.12 m/s
Capteurs d’obstaclesSystème de détection omnidirectionnel
+ capteur infrarouge sous le drone
Système de transmission vidéoO3+
Distance de transmission maxFCC : 15 km
CE : 8 km
Batterie5000 mAh
Temps de vol max.43 minutes
Temps de vol stationnaire max.37 minutes
Temps de rechargeChargeur 65W : 96 minutes
Chargeur 100W + Station de recharge : 70 minutes

Modes de prise de vue intelligents 

Le DJI Mavic 3 Pro étant, à l’exception du bloc caméra, identique aux Mavic 3 et Mavic 3 Classic, on retrouve les mêmes fonctionnalités déjà présents sur ces deux modèles, et notamment les nombreux modes de vol automatisés permettant au drone d’effectuer un vol prédéfini tout en effectuant une prise de vue.

On trouve ainsi les fonctions suivantes :

  • les fameux modes QuickShots, tels que Cercle, Dronie, Helix ou Rocket, qui font effectuer au drone un  mouvement spécifique tout en prenant une vidéo au passage.
  • le mode MasterShots, qui combine plusieurs QuickShots et y ajoute de la musique pour créer un petit clip prêt à poster en ligne.
  • le mode Hyperlapse qui permet de créer des vidéos en mouvement et en accéléré.
  • les modes Panorama pour capturer des photos époustouflantes de paysage.
  • les modes FocusTrack de suivi automatique d’un sujet.

Il convient de préciser que les modes QuickShots, MasterShots et Panorama ne peuvent être utilisés qu’avec la caméra principale Hasselblad. En revanche, les modes de suivi du sujet sont pris en charge par les trois objectifs, et ce jusqu’en 4K à 60 images par seconde.

Fonctionnalités en vol

On retrouve naturellement le système de détection d’obstacles omnidirectionnel déjà présent sur les Mavic 3 standard et Classic, et ses différents capteurs répartis tout autour du drone. Ce dernier s’associe au système d’évitement d’obstacles APAS 5.0 pour corriger automatiquement sa trajectoire en fonction des obstacles qu’il détecte sur sa route.

On retrouve également le mode Cruise control apparu avec la sortie du Mavic 3 Classic et qui permet de verrouiller une trajectoire et une vitesse de vol prédéfinis. Très utile, il permet de ne plus avoir à appuyer continuellement sur le manche dans une direction et ainsi pouvoir se concentrer uniquement sur la prise de vue et le cadrage de l’image. 

Enfin, le Mavic 3 Pro est toujours équipé des fonctions de planification d’itinéraires de vol, qui permet de faire voler le drone de manière automatique en créant des points de passage prédéfinis, et bien sûr, du mode RTH de retour automatique au point de départ.

Transmission vidéo

Pas de changement non plus du côté de la transmission vidéo et de la portée en vol, le DJI Mavic 3 Pro intègre, comme ses prédécesseurs, le système de transmission O3+ de DJI. Ce dernier offre une portée de 15km en norme FCC et 8km en norme CE.

Autonomie

La batterie du DJI Mavic 3 Pro est la même que sur les Mavic 3 précédents, avec une capacité de 5000mAh.

En revanche, la nouvelle nacelle et ses trois objectifs augmentant le poids total du drone et demandant certainement davantage de ressources, l’autonomie est légèrement inférieure que sur les précédents modèles, avec un temps de vol maximal annoncé par DJI de 43 minutes, contre 46 minutes sur les versions Standard et Classic.

Découvrez nos accessoires pour
DJI Mavic 3 Pro

ALLER VOIR

DJI Mavic 3 Pro : l’image

Capteur 1Caméra Hasselblad CMOS 4/3 20MP
Équivalent 24 mm
Ouverture f/2,8 à f/11
Capteur 2Télécaméra moyenne CMOS 1/1,3 pouce 48 MP
Équivalent 70 mm
Ouverture f/2,8
Capteur 3Télécaméra CMOS 1/2 pouce 12 MP
Équivalent 166 mm
Ouverture f/3,4
Résolution photoCaméra Hasselblad : 20MP

Télécaméra moyenne : 48MP

Télécaméra : 12MP
Résolution vidéo max.Caméra Hasselblad :
5.1K jusqu’à 50 ips
4K jusqu’à 120 ips  

Télécaméra moyenne :
4K jusqu’à 60 ips  

Télécaméra :
4K jusqu’à 60 ips
Gamme ISOVidéo :
Normal et Ralenti :
100- 6400 (Normal)
400-1600 (D-Log)
100-1600 (D-Log M)
100-1600 (HLG)  

Nuit :
800 à 12800 (Normal)  

Photo :
100 à 6400
Format photoJPEG
DNG (RAW)
Format vidéoMP4/MOV (MPEG-4 AVC/H.264, HEVC/H.265)  

Version Cine uniquement :
MOV (Apple ProRes 422 HQ/422/422 LT)
Débit binaire max.de 160 Mb/s (H.264/H.265)
à 821 Mb/s (ProRes 422 LT)
Profil de couleurNormal
HLG
D-Log
D-Log M
Zoom numérique1 à 3X (caméra Hasselblad)
3 à 7X (télécaméra moyenne)
7 à 28X (télécaméra)

Une nouvelle nacelle à trois caméras

On arrive enfin à ce qui est véritablement LA grosse nouveauté de ce nouveau Mavic 3 Pro : sa conception à trois caméras, qui permet aux utilisateurs de bénéficier de nouvelles possibilités grâce à ses trois focales différentes.

Les trois caméras sont les suivantes :

  • la caméra Hasselblad avec son capteur 4/3, déjà présent sur les autres modèles de Mavic 3, avec une focale équivalent à 24mm, une ouverture réglable de f/2,8 à f/11, et une résoltion de 20MP.
  • un second objectif avec un capteur de 1/1,3 pouce, offrant une focale de 70mm pour une ouverture de f/2,8 et une résolution de 48MP.
  • le téléobjectif de 1/2 pouce, également présent sur les autres Mavic 3, mais qui a été légèrement modifié et qui offre maintenant une focale équivalent à 166 mm (contre 162mm auparavant), une ouverture de f/3,4 (contre f/4,4 auparavant) et une résolution de 12 MP.

Concernant ce dernier objectif, on ressent bien l’amélioration en comparaison avec les Mavic 3 précédents, notamment lorsqu’on utilise le zoom : la qualité d’image est supérieure, avec des détails plus fins.  

Utilisation des trois objectifs

Ce nouvel ensemble de trois caméras peut être utilisé de deux manières différentes :

  • en mode Explorer : la caméra Hasselblad zoomant de 1 à 3X, le second objectif de 3 à 7X et le téléobjectif de 3 à 28x, on peut utiliser les trois objectifs pour zoomer progressivement sur un sujet. Dans ce cas, le drone va automatiquement passer d’un objectif à un autre au fur et à mesure que l’on zoome en avant ou en arrière. Ce mode sera plutôt utile pour faire de l’inspection ou du repérage.
  • en mode vidéo standard : dans ce cas de figure, on peut basculer d’une caméra à une autre en appuyant sur l’écran tactile de la radiocommande ou dans l’application DJI Fly. Toutefois, on ne pourra toutefois pas basculer d’une caméra à une autre pendant que l’on capture une vidéo, il faudra arrêter l’enregistrement au préalable.

Qualité d’image

dji mavic 3 pro test image

Si les trois caméras font du bon travail, elles délivrent tout de même des qualités d’image assez différentes :

  • pour la caméra principale Hasselblad, rien à redire : la qualité d’image est époustouflante, riche en couleurs et en détails, pas de surprise de ce côté-là puisque c’est le même capteur principal que sur les autres versions du Mavic 3.
  • la caméra intermédiaire offre également une belle qualité d’image, mais elle reste toutefois inférieure à celle de la caméra principale, avec moins de piqué et de détails. Elle peut toutefois s’avérer très utile pour certains plans.
  • la qualité de la télécaméra est correcte, surtout lorsqu’on utilise le zoom au minimum (en 7X). Mais selon nous, la différence avec les deux précédentes est plus importante et il sera donc plus difficile d’intégrer des images prises avec cet objectif dans un montage, même si cela reste possible.

Le capteur principal est tellement supérieur, avec un plage dynamique et un rendu des couleurs tellement excellents, que l’on ressent forcément la différence de qualité avec les deux autres objectifs. En effet, plus la focale est longue, plus le capteur est petit, et par conséquent la qualité sera moins bonne.

Concernant la définition d’image, pour que ce qui est du capteur principal, on retrouve la même chose que sur les Mavic 3 avec une résolution maximale de 5.1K jusqu’à 50 images/s. Le 4K peut monter à 120 images/s, ce qui offre la possibilité de faire des superbes ralentis.

L’un des défauts du téléobjectif du Mavic 3 original était que sa définition d’image limitée, avec une fréquence d’images pas assez élevée. Bonne nouvelle sur ce nouveau Mavic 3 Pro, l’objectif intermédiaire 70mm, mais également le téléobjectif 166mm, offre maintenant une résolution 4K jusqu’à 60 images/s.

Notre avis

Mettre trois caméras à disposition des créateurs de contenu est une initiative intéressante de la part de DJI. Avec leurs focales et leurs plages de zoom différentes, elles offrent une plus grande polyvalence : à partir du même point en vol, on peut facilement obtenir différents cadrages et rendus d’image.

Toutefois, nous avons trouvé dommage qu’il ne soit pas plus simple d’utiliser ces 3 objectifs de concert. En effet, il est difficile d’effectuer les mêmes réglages d’un objectif à un autre : leurs ouvertures étant différentes (on a une ouverture variable sur la caméra principale mais pas sur les autres), et leurs profils de couleur n’étant pas toujours les mêmes, il est parfois difficile de faire concorder la colorimétrie de plusieurs séquences d’un même plan effectuées avec des objectifs différents.

 Caméra Hasselblad CMOS 4/3Télécaméra moyenne 1/1,3 pouceTélécaméra CMOS 1/2 pouce
Focale24mm70mm166mm
Ouverturef/2,8 à f/11f/2,8f/3,4
Profils de couleurNormal
HLG
D-Log
D-Log M
Normal
HLG
D-Log M
Normal  
Les différents profils de couleur en fonction des capteurs

Si l’on veut filmer le même plan avec deux ou trois caméras, il faudra donc finement jouer avec les différents réglages pour tenter d’obtenir un rendu colorimétrique identique, ou passer du temps à corriger le tir en post-production. On peut également tout filmer en profil de couleur normal, seul profil commun aux trois objectifs (car c’est le seul disponible sur l’objectif 166mm), mais cela réduira la marge de manoeuvre en post-production.

Malgré cela, si l’on passe outre ce problème de couleurs qui vous fera simplement perdre un peu de temps au montage, le fait d’avoir trois capteurs avec trois rendus différents offre une grande polyvalence.

On peut, par exemple, utiliser le grand angle pour effectuer des plans larges, puis basculer sur le 70mm voire même sur le 166mm, selon les cas, pour effectuer des plans serrés, ou lorsque qu’on ne peut pas s’approcher davantage d’un sujet, ou encore pour créer des effets de parallax. Les possibilités sont nombreuses et il y a de quoi vraiment s’amuser.

DJI Mavic 3 Pro : le(s) prix

dji mavic 3 pro test prix
Pack standard (radiocommande DJI RC)2099€
Pack Fly More (radiocommande DJI RC )2799€
Pack Fly More (radiocommande DJI RC Pro)3499€
Pack Cine Premium (radiocommande DJI RC Pro)4599€

Les différents packs

Le DJI Mavic 3 Pro est disponible sur le site de DJI dans 4 packs différents :

  • la version standard à 2099€, dans laquelle le drone est livré avec la radiocommande DJI RC, 3 paires d’hélices de rechange, une paire de joysticks supplémentaire, une protection de nacelle, batterie, chargeur et câble de données.
  • le pack Bundle DJI Mavic 3 Pro Fly More avec radiocommande DJI RC à 2799€, comprenant les accessoires du pack de base auxquels s’ajoutent 2 batteries et 3 paires d’hélices de rechange supplémentaires, une station de charge, un jeu de filtres ND et un sac de transport.
  • le pack Bundle DJI Mavic 3 Pro Fly More avec radiocommande DJI RC Pro à 3499€, comprenant les mêmes accessoires que le Bundle Fly More précédent (l’avantage ici est la radiocommande DJI RC Pro, la plus avancée des télécommandes grand public du fabricant).
  • le pack Bundle DJI Mavic 3 Pro Cine Premium avec radiocommande DJI RC Pro à 4599€, dont l’avantage est de proposer la version Cine du Mavic 3 Pro, qui offre quelques fonctions supplémentaires.

Quelle différence entre le Mavic 3 Pro et le Mavic 3 Pro Cine ?

Le DJI Mavic 3 Pro Cine offre les avantages supplémentaires suivants par rapport à la version standard du Mavic 3 Pro :

  • il est équipé d’un disque dur SSD de 1 To (la version standard a une mémoire de 8 Go).
  • il dispose des formats vidéo Apple ProRes (Apple ProRes 422, Apple ProRes 422 HQ et Apple ProRes 422 LT) en plus des formats H264/H265.

Faut-il investir dans la version Cine ? Si vous êtes un professionnel et que vous avez vraiment besoin du format ProRes et d’une plus grande capacité de stockage, alors probablement.

Cela fait tout de même une grosse différence de prix pour peu d’avantages en plus : lors de la sortie du premier Mavic 3, l’avantage du Pack Cine était qu’il permettait d’obtenir la télécommande DJI RC Pro. Ce n’est plus le cas avec ce nouveau Mavic 3 Pro, puisque on peut l’obtenir dans le pack Bundle DJI Mavic 3 Pro Fly More disponible à 3499€.

Mais si vous voulez notre avis, la radiocommande DJI RC est excellente et fait largement le travail, et avec les packs à 2099€ et 2799€, vous obtiendrez la même qualité d’image à un prix bien plus intéressant. 😉

Découvrez nos accessoires pour
DJI Mavic 3 Pro

ALLER VOIR

Conclusion : devez-vous vous procurer le DJI Mavic 3 Pro?

Avec le Mavic 3 Pro, DJI propose une nouvelle version de son drone haut de gamme avec une nouvelle nacelle à trois caméras mettant à disposition différentes focales et différentes gammes de zoom. Comme nous l’avons vu, cette conception a ses petits défauts, mais elle offre aussi une grande polyvalence et de nouvelles possibilités aux et vidéastes et créateurs de contenus qui sauront en tirer parti.

Toujours aussi complet avec son système de détection d’obstacles omnidirectionnel et ses nombreuses fonctionnalités et autres modes de vol automatisés, le DJI Mavic 3 Pro est une pointure dans son domaine et ravira tous les vidéastes amateurs comme professionnels, ainsi que tous ceux qui souhaitent passer à la vitesse supérieure en matière d’imagerie aérienne.

Faut-il l’acheter ?

Si vous n’avez pas encore de Mavic 3 et que vous pensez sérieusement à vous en procurer un, tout dépend de vos besoins en matière d’image. Si vous vous voyez déjà faire certains plans avec les objectifs 70mm et 166mm, ou que leurs zooms vous seraient bien utiles pour vos missions d’inspection, alors foncez.

Si vous avez juste besoin d’une très bonne caméra et que les deux téléobjectifs vous paraissent peu utiles voire facultatifs, alors vous pouvez même vous rabattre sur un Mavic 3 Classic. Sa caméra fait les mêmes images que le capteur principal de la version Pro et il vous fera faire des économies.

Si vous avez déjà un Mavic 3 premier du nom, à part si vous avez vraiment besoin de cet objectif 70mm supplémentaire, passer au Mavic 3 Pro ne sera, selon nous, pas indispensable. Si cette nouvelle version apporte quelques avantages, elle a aussi l’inconvénient de le faire passer dans la catégorie des drones de plus de 900 grammes (en tous cas en Europe) et cela ajoute donc les contraintes d’une réglementation plus stricte.

Découvrez nos tests des autres modèles Mavic 3 :

➡️ Test complet du DJI Mavic 3

➡️ Test complet du DJI Mavic 3 Classic