FIMI X8 Mini : test complet

fimi x8 mini test complet 1

FIMI a sorti plusieurs drones avancés, le plus populaire étant le FIMI X8 SE. Avec le FIMI X8 Mini, le fabricant se lance sur le marché des mini drones 4K avec la ferme intention de concurrencer la série des DJI Mini. Alors, que vaut le FIMI X8 Mini ? Test complet.

FIMI X8 Mini test : design et télécommande

fimi x8 mini test complet 8

La première chose que l’on remarque en regardant le FIMI X8 Mini, c’est que son design rappelle fortement celui des DJI Mavic Mini et Mini 2. Quatre bras repliables, une batterie amovible à l’arrière, une caméra montée sur cardan juste en dessous du nez à l’avant, un poids de moins de 250g… Le FIMI X8 Mini a clairement été conçu pour concurrencer les très populaires drones de DJI.

Ses dimensions sont de 145 x 85 x 56 mm avec ses bras pliés et 200 x 145 x 56 mm lorsqu’ils sont dépliés, ce qui en fait un drone ultra compact et facile à transporter. L’un de ses principaux avantages est bien sûr son poids ultra léger de moins de 250g, ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin de le faire enregistrer. Il est toutefois à préciser que ce drone est disponible avec deux batteries différentes au choix, une batterie standard (lithium-ion) et une batterie pro (lithium-polymère) : il vous faudra opter pour la seconde pour rester sous la barre des 250g (environ 245g), tandis que la première portera le poids du drone à 258g.

La batterie peut être rechargée directement via un câble USB Type-C, et comme le port USB-C est situé sur la batterie elle-même, elle pourra être rechargée sans être retirée du drone. A l’arrière de ce dernier se trouve également un emplacement pour carte mémoire micro SD, un port micro USB pour transférer vos images directement de la carte vers votre ordinateur, ainsi qu’un petite lumière LED qui clignotera de diverses manières en fonction de ce que le drone a besoin d’indiquer (batterie faible, prêt à voler, etc.).

En ce qui concerne la télécommande, elle fait très solide d’aspect, tient bien en main, et la partie gauche peut être étirée afin de s’adapter à presque toutes les tailles de smartphones et même à certaines petites tablettes. Les joysticks peuvent être retirés et rangés dans de petits emplacements intégrés sur le bord inférieur. Ses dimensions sont de 165 x 89 x 47mm pour un poids de 260g, ce qui en fait un contrôleur à la fois léger et compact.

Les touches de la télécommande ont une disposition simple : le bouton d’alimentation et un indicateur de batterie sont situés sous le joystick gauche, et le bouton de retour automatique se trouve sous le joystick droit. Sur le dessus, vos index accéderont facilement à l’obturateur pour prendre photos et vidéos, à un bouton qui permet de basculer entre les modes photo et vidéo, et à une molette qui vous permettra de régler l’inclinaison de la caméra.

FIMI X8 Mini test : fonctionnalités et performances en vol

fimi x8 mini test complet 3

L’application FIMI Navi Mini

Tout d’abord, notons qu’il est possible de piloter le drone sans smartphone, mais vous n’aurez bien sûr par accès au FPV et aux modes de vol intelligents. Pour accéder à ces fonctions, une nouvelle application a été créée tout spécialement pour le FIMI X8 Mini : l’application FIMI Navi Mini.

L’application FIMI Navi Mini est plutôt bien faite. L’interface est simple et propre, facile à naviguer, et fait tout ce qu’elle doit faire, comme contrôler tous les modes de vol et les paramètres de la caméra. Elle propose même un vol de mode WiFi 5.8 GHz qui permet de créer une connexion directe entre votre smartphone et le drone, ce qui permet de pouvoir le piloter uniquement via l’écran tactile de votre téléphone. Toutefois, c’est bien moins confortable et précis qu’un pilotage avec la télécommande. A noter que lors de nos tests de vol, elle n’a pas planté une seule fois.

Modes de vol intelligents

Du côté des modes de vol intelligents, le FIMI X8 Mini n’a rien à envier aux DJI Mavic Mini et Mini 2, bien au contraire. Il est livré avec les mêmes modes de vol que le drone FIMI X8 original, et c’est clairement là une de ces grandes forces.

Parmi les modes de vol automatique que proposent l’application, on peut citer :

  • Smart Track : ce mode permet de verrouiller une cible en mouvement afin que le drone la suive depuis l’arrière, en parallèle ou depuis une position stationnaire
  • Tap Fly : dans ce mode, vous appuyez n’importe où sur la carte et le drone se rend automatiquement à cette position
  • Waypoint : le drone suit un chemin prédéfini à la vitesse de votre choix
  • Orbite : ce mode permet de voler autour d’un sujet à un rayon prédéfini
  • Spirale : le drone vole en montant et en spirale  tout en capturant une vidéo
  • Dronie : dans ce mode, le drone volera vers le haut tout en pointant la caméra vers le bas. Il est également possible de le faire verrouiller une cible, dont le drone s’éloignera en volant vers l’arrière et le haut simultanément.

On trouve également la fonction de retour automatique (Return To Home) qui équipe la plupart des drones du marché et qui permet au drone de revenir à son point de départ sur demande via son bouton dédié, si la batterie est faible ou en cas de perte de connexion avec la télécommande.

Sécurité

Le FIMI X8 Mini dispose d’un suivi GPS  en temps réel grâce à un triple module GNSS qui se connecte au système de satellites GPS, GLONASS et BeiDou pour une couverture beaucoup plus large et la possibilité de suivre le drone sur votre smartphone avec une meilleure précision. Ce système permet également au drone d’être plus stable en vol et voler de manière autonome via ses modes de vol intelligents.

L’application utilise également le géofencing des zones interdites de vol pour empêcher de le faire voler à proximité des zones restreintes, comme les aéroports par exemple.

Le drone est également équipé de capteurs orientés vers le bas, ce qui facile le décollage et l’atterrissage. En revanche, il ne dispose pas de capteurs anti-collision orientés vers l’avant, donc évitez de l’envoyer en direction d’un arbre ou d’un mur, il ne sera pas capable de s’arrêter de lui-même.

Performances en vol

Nous étions curieux de voir ce que le FIMI X8 Mini allait donner en vol. A vrai dire, nous n’avons pas été déçus. Il s’est avéré être un très bon drone offrant d’excellentes performances, et malgré sa petite taille et son poids léger, il se comporte bien en vol même dans des conditions venteuses.

Sur le papier, il offre le même niveau de résistance au vent de niveau 5 que le DJI Mini 2, soit des vents allant de 30 à 38 km/h environ. Et nos tests nous ont permis de confirmer que ceci est bien valable dans la pratique. Il s’est montré stable, résistant même à des vents plus violents que nous avons rencontrés lors d’une journée orageuse.

L’appareil est facile à contrôler et se laisse facilement amené partout où on le souhaite. Il est nerveux, réactif, et rapide : il peut monter à une vitesse de 57,6 km/h en mode sport.

Autre point que nous avons noté lors de nos tests : nous n’avons jamais perdu la connexion entre le drone et notre smartphone. Bien que nous ne l’ayons pas fait voler aussi loin, il est bon de préciser que sa portée de transmission officielle est de 8km, soit légèrement moins que les 10km du DJI Mini 2, mais peu importe puisque c’est bien sûr largement suffisant.

Batterie et temps de vol

Le fabricant annonce une durée de vol de 30 minutes avec la batterie standard, et une minute supplémentaire, soit 31 minutes, avec la batterie pro. Pour obtenir ces performances, il faudra être dans un environnement sans vent et faire voler le drone à 6 m/s. Évidemment, les choses sont un peu différentes dans la réalité, mais nous n’avons pas eu à nous plaindre de l’autonomie, obtenant des temps de vol d’environ 20 à 25 minutes selon les sessions.

Découvrez nos accessoires pour

FIMI X8 Mini

ALLER VOIR

FIMI X8 Mini test : caméra et qualité d’image

La caméra est sans aucun doute l’un des facteurs principaux dans le choix d’un drone et de nombreux drones du marché sont maintenant équipés de très bonnes caméras. C’est également le cas du FIMI X8 Mini, dont la caméra est certainement l’une des meilleures dans sa gamme de prix.

Il est doté d’un capteur CMOS Sony de 1/2,6 pouce capable de capturer des images fixes de 12 Mpx aux formats JPEG et RAW. Avec son cardan mécanique à 3 axes, son ouverture fixe f2.0 avec un FOV de 80° et sa plage ISO de 100 à 3200, ils forment une base solide pour la photographie et la vidéo aériennes, permettant de capturer des séquences 4K à jusqu’à 30 images/s, 2,7K jusqu’à 60 images/s, 1080p jusqu’à 90 images/s et 720p jusqu’à 120 images/s.

En plus de l’encodage AVC/H.264 standard, l’encodage HEVC/H.265 est pris en charge et l’option de tournage avec un profil F-log plat donnera de quoi étalonner les couleurs en post-production. La caméra intègre également un SoC Hisilicon pour des images de meilleure qualité et contribue également à la réduction du bruit pour les prises de vue de nuit.

Les images que nous avons tourné en 4K nous ont donné de très belles vidéos avec des détails fins, bien que les images manquent un peu de dynamisme, point qu’il sera utile d’améliorer en post-production. Toutefois, cela n’est pas surprenant vu la taille minuscule du capteur, et pour une caméra de cette taille, les résultats sont plus qu’acceptables, même s’ils ne sont, à notre avis, pas aussi impressionnants que ceux que l’on peut obtenir d’un DJI Mini 2.

FIMI X8 Mini : le prix

fimi x8 mini test complet 7

Le FIMI X8 Mini est disponible sur la boutique officiel de FIMI à partir de 329$ (environ 307€) à l’heure où nous écrivons ces lignes.

4 packs sont disponibles :

  • le pack de base avec la batterie standard à 329$ (soit environ 307€)
  • le pack avec la batterie pro à 339$ (soit environ 316€)
  • le pack avec la batterie pro + une carte mémoire 64GB à 349$ (soit environ 325€)
  • le pack avec la batterie pro + une carte mémoire 128GB à 359$ (soit environ 335€)

Tous les packs sont livrés avec le drone, la télécommande, une batterie (standard ou pro en fonction de votre choix), 4 hélices de rechange, un câble Type-C de recharge, 3 câbles data avec différents connecteurs, et un cache de protection pour le cardan.

Le prix d’un drone est souvent un facteur déterminant au moment du choix et ces prix font clairement du FIMI X8 Mini une alternative abordable au DJI Mini 2. Le Mini SE a certes un prix équivalent au X8 Mini, mais ce n’est pas un drone 4K.

Vous pouvez bien évidemment trouver des accessoires pour le FIMI X8 Mini sur leur page dédiée dans notre boutique.

Découvrez nos accessoires pour

FIMI X8 Mini

ALLER VOIR

Conclusion : devez-vous acheter le FIMI X8 Mini ?

Le FIMI X8 Mini est un drone avec de sérieuses qualités. Il est compact et léger, performant en vol même par temps venteux, doté d’une excellente autonomie, sa portée est de 8km et sa caméra prend en charge la 4K et capture des images d’une netteté et d’une stabilité remarquables. Le tout avec une application simple et efficace et une télécommande bien conçue.

Pour un peu plus de 300€, c’est une excellente affaire, et le X8 Mini pourrait être le mini drone 4K parfait… dans un monde où le DJI Mini 2 n’existerait pas. Si le prix est un point déterminant pour vous, le FIMI X8 Mini est une excellente alternative à considérer et vous ne serait pas déçu, mais si vous voulez le meilleur drone dans la catégorie des mini drones, le DJI Mini 2 vaut le coup de débourser un peu plus car il surpasse le X8 Mini par sa qualité de fabrication et les performances de sa caméra.

DJI a depuis même mis la barre encore plus haute en sortant le DJI Mini 3 Pro (nous lui avons dédié un test complet), mais nous ne le mettrons pas dans la comparaison car son prix est bien supérieur, quasiment aussi coûteux qu’un Mavic Air 2.

Achetez-le si…

… vous voulez le mini drone 4K avec le meilleur rapport qualité-prix du marché. Le FIMI X8 Mini est clairement le drone le moins cher du marché dans sa catégorie et vaut le vraiment le coup pour la qualité des images et les performances de vol qu’il a à offrir.

Ne l’achetez pas si…

… vous voulez le meilleur drone de moins de 250g. Le DJI Mini 2 lui est supérieur, tant par sa qualité de fabrication que sa caméra. Il est également plus sûr à piloter. Et c’est bien sûr sans compter sur le DJI Mini 3 Pro qui a encore repoussé les limites de ce que l’on peut attendre d’un mini drone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.